×
footer logo
© 2017 VICE Media LLC
×
 

Dans la vie d’une déesse Kumari

VS
VICE Staff

January 26, 2018, 15:40

Au Népal, la tradition de la Kumari veut qu'une fillette soit l'incarnation d'une divinité – dès lors et jusqu'à ses premières règles, elle est adorée et protégée afin de rester pure.

Le Népal est un petit pays enclavé, bordé par la Chine, l’Inde et l’immensité de l’Himalaya. Un mélange de bouddhisme, d’hindouisme et d’une religion himalayenne locale pénètre presque tous les aspects de la vie quotidienne, et on y compte une pléthore de divinités et de pratiques rituelles.

L’une des représentations de la spiritualité riche et complexe du Népal est la déesse vivante Kumari. Adorée et considérée comme une protectrice de la capitale du pays depuis des siècles, elle se manifesterait dans le corps d’une jeune fille.

Les Kumari sont dont choisies alors qu’elles sont encore fillettes. Une fois reconnues comme la divinité, leurs pieds ne peuvent plus jamais toucher le sol. Aussi, elles ne peuvent parler qu’à leur famille et ne doivent quitter le temple que pour veiller sur les festivités religieuses. Quand une Kumari a ses premières règles, elle est révoquée et une autre fillette prend sa place.

Broadly s’est rendu au Népal pour voir à quoi ressemblait le quotidien d’une fillette devenue déesse.

Pour plus de Vice, c’est par ici.

Logo