×
footer logo
© 2017 VICE Media LLC
×

Tout ce qu’il s’est passé dans le grand cirque du rap en février

28 jours (+ 2 bonus) durant lesquels on a appris que tout le monde voulait la peau de 6ix9ine, qu'on pouvait faire l'Olympia sans avoir sorti le moindre disque et que Booba possédait officiellement deux médias : OKLM et Les Inrocks.
Yerim Sar & Genono

March 12, 2018, 11:44

01/02

Vous vous souvenez de 6ix9ine, le type qui ressemble à la version dégénérée d’un elfe du Seigneur des Anneaux après 10 ans de drogues dures ? Après avoir été impliqué il y a quelques années dans une affaire de détournement de mineure qui le hisse presque au niveau de R.Kelly et Pierre Bellanger, il a fait la connerie de dire en interview qu’il pouvait se balader, rapper et tourner ses clips dans tous les ghettos du pays sans l’autorisation de personne. Du coup certains gangs ont tiré la gueule, et les rappeurs affiliés aussi. Notamment plusieurs représentants de L.A, dont le pote de YG, Slim400, qui après moult interviews expliquant que c’était pas la fête au village, a sorti un diss-track. Le son est oubliable mais le visuel est marrant.

Là vous pourriez dire « mais si tout le monde savait qu’il a plaidé coupable dans une sombre affaire de mineure de 13 ans jugée en 2017, pourquoi avoir attendu spécialement cette déclaration pour l’attaquer ? » Parce que pour un gangster, pointer des mineures est de toute évidence moins grave qu’une histoire de territoire, il faut que ce soit bien clair pour tout le monde.

Toujours dans la catégorie déviants, Bhad Bhabie (à la base une fille de 14 ans qui s’est faite connaître suite à un talk show où elle insultait sa mère et qu’une major a signée dans la foulée) nous offre le remix de son premier single et on espère sincèrement qu’aucun des rappeurs en featuring n’a couché avec elle.

Vald invite Sofiane pour jouer « Dragon » en direct de Planète Rap, disons le franchement ça ressemble surtout à un duo de mecs bourrés au champagne à 4h du mat à la fin d’un mariage, on a donc logiquement envie de voir ça plus souvent.

02/02

Alkpote a décidé de mettre Fred Musa dans la merde à chaque fois qu’il va poser les pieds dans son émission.

C-murder entame une grève de la faim pour protester contre les conditions de détention en Louisiane, on n’a pas eu de nouvelles depuis donc a priori il n’est pas mort de faim.

Journée des arabes : Fianso est invité pendant 4 minutes dans Quotidien, le temps de passer 3min50 à répondre à un interrogatoire au sujet de ses déboires judiciaires. De son côté, Heuss l’enfoiré balance « Midi Midi », et il s’est pas foutu de la gueule du monde en annonçant en intro « l’instru est salée, je vais la boire sa mère. » Pendant ce temps, Hamza clippe « Je m’évade », extrait de la BO pas dégueu du thriller belge Tueurs, tandis que YL et Soolking connectent sur « Vai Nova », un vrai petit tube sur lequel même Jean-Marie aurait envie de frotter Rachida.

Moins arabe, mais tout aussi sympa, Vald sort enfin Xeu, un album à la signification potentiellement étrange.

03/02

C’est l’anniversaire d’Alkpote, pupupupute.

Anniversaire toujours : Busta Flex de Busta Flex fête aujourd’hui ses 20 ans, preuve qu’on n’a pas attendu 2018 pour pas se faire chier sur les titres de projets.

DJ Weedim invite virtuellement l’un des deux auteurs de cet article dans le clip de « Comment ça » et soyons clairs, être cité dans un morceau qui répète 13 fois « comment ça, tu veux pas lécher mes couilles ? », c’est une véritable consécration pour un père de famille respectable. « Arrah » est le premier clip de la jeune carrière de Mehdi YZ, et ça donne franchement envie d’entendre la suite.

04/02

Pone dévoile un inédit de la FF daté de 2000, non seulement c’est très bon son, mais en plus la description en dessous de la vidéo est super intéressante -en gros, Pone raconte sa panne d’inspiration période grandeur de la FF, et explique que c’est ce qui a poussé le Rat Luciano à se mettre aux manettes pour produire quelques morceaux importants du groupe.

« Sneazzy bientôt au cinéma avec Christophe Lambert ». Oui, la vanne se suffit à elle-même. Mais Sneazzy est un perfectionniste qui ne laisse rien au hasard, comme le prouve ce synopsis digne des meilleurs scénarios de Yann Moix : pas motivé à l’idée de reprendre l’entreprise de plomberie de son père, le jeune Sneazzy rêve de devenir surfeur. Problème : il ne sait pas nager. Christophe Lambert, ancien champion de culturisme, va le prendre en main. Le Cinéma Français, mesdames et messieurs.

Complex nomme Kendrick « best rapper alive », c’est déjà regrettable mais il y a pire : l’armée de fans d’Eminem qui s’attaquent, de fait, au magazine. Vivre dans le déni, c’est sympa un moment, mais il y a un moment où il faut faire son deuil les mecs.

05/02

Kaaris clippe « Diarabi » histoire d’achever définitivement les fans de sa période Or Noir.

Fianso évite la prison ferme dans l’affaire du blocage de l’autoroute A3 : 4 mois de sursis et 1500 euros d’amende ; et une relaxe dans l’affaire du clip sauvage d’Aulnay. Sauf que Le Monde commet une sacrée bourde dans son compte-rendu du verdict, et ça a l’air de légèrement irriter le producteur Tefa.

Travis Scott balance un inédit où il continue de pomper à droite à gauche, mais il y a pire : les paris pour le nom du prochain rappeur français à reprendre le flow, la prod et le refrain sont ouverts.

ALP clippe « Pause », qui était un des meilleurs titres de R.I.P.R.O 3.

06/02

Kendrick clippe « All The Stars », extrait de la B.O de Black Panther, et comme on pouvait s’y attendre le rappeur restitue une ambiance à la fois classe, mystique et qui se veut un hommage au continent africain.

Parce que Tyga est un mec classe, il demande un test de paternité sur le bébé de son ex Kylie Jenner, désormais en couple avec Travis Scott. Il est possible que selon ses calculs leur dernier rapport remonte pile à 9 mois mais il est possible aussi qu’il veuille juste faire chier le monde.

La Route de la soif se termine sur Viceland, on croise les doigts pour une saison 2 en Amérique Latine où Joeystarr remonterait cette fois aux sources de ses canaux nasaux.

Roméo Elvis balance un clip façon Truman Show, on remercie sincèrement ce Belge parce que la thématique des clips de rap français du mois de février était Casa de Papel, autant dire que c’était vraiment très chiant.

Un clip réunissant le rappeur Alrima et des chroniqueuses de TPMP fait irruption sur la toile et est qualifié unanimement d’effroyable merde par les internautes, ce qui est dommage lorsque l’on sait qu’ « une partie des bénéfices sera reversée à l’association Les Anges de la rue ». Du coup devant le nombre de dislikes, l’association devra sans doute elle-même reverser de l’argent et ça c’est moche.

Une série d’émoticons probablement tapés au hasard sous le coup de la fatigue à 3h du mat par Ademo suffisent à déchainer les spéculations les plus folles au sujet de la date de sortie du prochain album de PNL -un délire de quartiers de lune et d’horloges, en gros si vous trouvez que ça a du sens, il faut tout de suite filer en désintox.

NTM a besoin de liquidités, à moins que l’ouverture de leur POPOPOP POP-UP STORE parisien ne soit qu’une façon de remercier leurs fans pour leur soutien indéfectible après 20 ans sans le moindre morceau inédit.

07/02

D’habitude quand les membres de Migos disent « I’m in the kitchen », c’est pour parler de drogue, pas au sens littéral. Et pourtant

Pins & Dimeh n’ont aucun rapport avec Dimeh, le rappeur suisse, et pour éviter la confusion ce serait bien que les deux s’affrontent dans un duel dont la mort serait la seule issue. En attendant, Pins & Dimeh, les deux mecs du 77, clippent « J’m’enfume » avec un gros budget figurantes.

Take A Mic est toujours aussi original, et il le prouve en faisant des rimes sur Casa de Papel.

F430, ce duo des Tarterets, balance « Battosai », et le moment où les deux rappeurs chantent dans l’espace sur un espèce de tapis de course fluo est réellement génial.

08/02

Comme si sa carrière n’allait déjà pas assez mal, La Fouine est accusé d’avoir incendié la synagogue de Trappes il y a 18 ans. Jamais trop réticents à l’idée de foutre dans la merde un barbu, certains sites dotés de la fachosphère ressortent cette accusation, plus ou moins démentie quelques jours plus tard par Libération.

Soolking va faire un feat avec Cheb Khaled, ok c’est pas vraiment une info rap, mais ça fera plaisir à une certaine communauté moyennement appréciée des sites évoqués juste au-dessus.

Vald se fait interviewer par un tâcheron qui réussit l’exploit de le rendre à la fois inintéressant et désagréable. Une sacrée prouesse qui nous rappelle que notre petit champion, qui n’avait rien trouvé de mieux que sortir un compteur de gros mots quand Booba était invité au Grand Journal, restera à jamais une cause perdue pour le rap, le journalisme et l’humanité en général.

09/02

Rimkus clippe « Totti » en survet du Real Madrid, niveau cohérence ce serait l’équivalent de clipper un morceau appelé Fendi ou Prada, sapé d’un polo Reebok et d’une paire de claquettes Fila. Pendant ce temps, El Khmer est toujours aussi énervé sur « Pas des Nôtres », PPROS est toujours totalement dans l’axxx et Gambino fait ce que les marseillais savent faire de mieux : mettre des gros coups de pression sur des sons hyper enjaillants.

Kekra dans une pub Adidas, la preuve que les allemands peuvent avoir du goût une fois tous les 10 ans.

Doc Gynéco est invité à Quotidien, l’interview ne ressemble à rien mais ça c’est plutôt une bonne nouvelle dans la mesure où à l’époque de Première Consultation, ses passages télé étaient tous comme ça. Par contre dans la foulée il joue en live son nouveau single, France, et là c’est la catastrophe. Nous ne mettrons pas de lien vers cette chose pour des raisons d’hygiène : on dirait du slam, des choristes-danseuses sont déguisées en Marianne, un type joue de l’accordéon, les paroles sont à base de « en France on râle tout le temps », bref c’est un nouveau plaidoyer pour l’euthanasie.

Le palmarès des Victoires de la Musique tombe, Big Flo et Oli remportent le prix de la chanson originale de l’année, « Dommage » (ce n’est pas seulement ce qu’on pense, c’est aussi le titre), Gaël Faye est la révélation scène et Solaar gagne l’album de chanson de l’année parce qu’on ne change pas les bonnes habitudes. Mais surtout Orelsan rafle 3 prix (artiste masculin, meilleure vidéo, album de musiques urbaines), ce qui énerve pas mal de cons qui ressortent la polémique d’il y a 8 ans, résolue judiciairement depuis un bon bout de temps. Des « féministes » (les guillemets sont essentiels, on n’est clairement pas en train de parler d’Angela Davis) désœuvrées lancent donc une pétition pour que l’on retire ses Victoires au rappeur, Christiane Taubira s’offusque sur un plateau télé, et deux jours plus tard plus personne n’en parle.

Le M sort le clip de « Gotham ». Sachant qu’il s’agit d’un certain Marvin qui s’est fait connaître dans plusieurs émissions de télé-réalités, dont Les Princes de l’amour, la trap énervée n’était peut-être pas le meilleur des choix et les spectateurs s’interrogent sur l’ennemi invisible que semble combattre et insulter le jeune homme durant toute la vidéo. Par contre il ne rappe pas spécialement moins bien que les 2/3 des trappeurs du moment et cela nous ramène à notre fameux théorème Swaggman : « si n’importe qui peut reproduire votre musique, ça ne veut pas dire que tout le monde est devenu fort, c’est juste que votre musique est devenue nulle ».

Passi et Stomy sont invités à C à vous , on apprend dès les 2 premières minutes que Stomy est vegan et que Martine Mamie Foodie (a priori Martine c’est bien son prénom mais Mamie Foodie c’est pas son nom de famille) considère Passi comme « le papy des rappeurs ». Il est donc inutile de regarder la suite parce qu’à tous les coups personne ne fera mieux que ça.

10/02

Les fans de Damso se rendent compte que son interview du 29 janvier dernier chez Alohanews contient une image invisible à vitesse réelle à la neuvième minute -déjà, les mecs capables de s’en rendre compte sont flippants. L’image en question est un lithopédion, un mot que les auditeurs de rap connaissent bien, et à partir de là, tout va très vite : Damso confirme qu’il s’agit du titre de son prochain album, annonce plus ou moins qu’il s’agira peut-être, mais peut-être pas, du dernier album de sa carrière, et ses fans hardcore s’embarquent dans des théories encore plus tirées par les cheveux que celles sur PNL quelques jours plus tôt.

Fianso passe chez Ardisson mais évite de se faire niquer en se contentant de chanter. Pas folle la guêpe.

11/02

Moha la Squale balance son premier morceau depuis qu’il a signé, en gros c’est le même morceau qu’il a déjà fait 8 fois avant de signer, sauf que c’est mieux mixé et qu’il y a un embryon de refrain au milieu.

« J’donnais au yencli, il mettait dans le zen, j’donnais au yencli, il mettait dans les veines » : pour N’dirty Deh, le quotidien de bicraveur est au moins aussi répétitif et déprimant que la vie en open-space au 66 Rue des Archives.

Nemir a compris que c’était foutu et uploade désormais ses clips directement sur Facebook.

Enfreignant la règle des 10 ans évoquées plus haut, un rappeur allemand défraie la chronique en relançant la mode des clips sauvages : cagoules, armes, drogues, liasses de billets, sang, gros culs. C’est là qu’on regrette de ne pas avoir pris cailloux en LV2 parce qu’à tous les coups les paroles doivent être rigolotes.

12/02

T.Killa publie « Ivar le désossé », qui remporte haut la main le prix de meilleur titre de chanson du mois.

Comme tous les rebeux marseillais, AM La Scampia essaie de se convaincre qu’il est plus ou moins italien -cela dit, étant donné le brassage autour de la méditerranée depuis des millénaires, c’est forcément le cas à un moment ou à un autre dans son arbre généalogique.

La hype Lil Peep continue de grimper, avec un nouveau clip posthume. Globalement, tout ce qu’il se passe depuis son décès est légèrement morbide, avec cette espèce de fascination du public pour un rappeur qui ne l’aurait probablement pas intéressé s’il était encore en vie -un peu comme quand les gens ralentissent en voiture sur l’autoroute pour jeter un œil à un accident.

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche : des graffeurs gagnent un procès et vont être indemnisés minimum 6 millions de dollars suite à la destruction de leurs œuvres. Qui c’est qui qui rigole maintenant ?

6ix9ine se fait à nouveau clasher, cette fois par Spanky Loco, toujours un rappeur de L.A, qui en profite pour clipper parce que gratter du buzz c’est important.

Surprise surprise : le clip All the stars de Kendrick a en fait pompé sans vergogne les œuvres d’une artiste libérienne sans son accord. Déclaration de Lina Iris Viktor, dont les peintures ont été plagiées dans le clip alors même qu’elle avait refusé les approches de Disney-Marvel : « C’est un problème éthique, car tout le but du film est l’émancipation des Noirs, l’excellence africaine, c’est tout le concept de l’histoire. Et au même moment, ils volent aux artistes africains. » Est-ce que ce serait-y pas un peu un énième signe que le but du film n’a jamais été l’émancipation des Noirs et que c’est pour ça que le seul personnage qui veut vraiment ça est le méchant de l’histoire ? C’est une enquête pour le Scooby-gang.

13/02

Kendrick Lamar n’a pas fini de vous faire chier, il interdit les smartphones pendant ses lives, peut-être que vous regarderez donc enfin les concerts auxquels vous assistez, et peut-être que vos stories snapchat seront moins chiantes aussi, mes petits couillons. A priori les téléphones classiques ne sont pas interdits, mais toute personne qui a déjà essayé de passer un appel urgent en plein milieu de la fosse à moins de dix mètres des baffles sait que c’est perdu d’avance.

Victoires de la Musique, toujours : « Orelsan aurait voté Damso ou Niska ». C’est con parce qu’ils étaient pas nominés.

Nipsey Hussle récidive une dernière fois avant la sortie de son album tant attendu Victory Lap, cette fois il est accompagné de Swizz Beatz, qui fait un effort pour ne pas être insupportable.

14/02

Gims dévoile 3 covers pour son futur album Ceinture Noire, ce qui pousse certains à imaginer qu’il s’agira d’un triple-album d’une quarantaine de morceaux, mais faut être sérieux deux minutes les gars, c’est bien plus simple et surtout moins cher de faire un double et de le décliner en 3 versions avec des bonus différents sur chacune, concentrez-vous un peu.

Kodak Black publie un album anti-Saint-Valentin, difficile de ne pas voir cet homme comme un héros des temps modernes.

Millie Bobby Brown (Stranger Things), A$AP Rocky et Isabelle Huppert sont à la New York Fashion Week. Ça ressemble au début d’une blague mais y’a pas de chute.

Berner ne se contente pas de sortir régulièrement des albums de qualité en toute discrétion ( The Big Pescado étant le dernier en date, avec le retour d’un Scott Storch en forme aux machines), il va aussi filer un coup de main à ses voisins du nord de la Bay, durement touchés par des incendies. Ici il aide à récolter de la weed dans une plantation qui a été épargnée miraculeusement par les flammes. Les vrais héros ne portent pas de cape.

15/02

La Fouine balance le clip de « Comme à l’ancienne », et pour les gens qui seraient tentés de croire que c’est cool parce le beat reprend le sample de Sade qu’ATK avait déjà repris il y a 20 ans, notez que c’est dans ce morceau que Laouni pose sa fameuse punchline SIRI/Syrie, clairement la pire façon de souiller une mélodie aussi douce.

Booska-P continue de retracer son histoire et celle du rap français, et ressort notamment la fameuse vidéo censurée du moment où Fianso pique Fababy les yeux dans les yeux en plein Planète Rap -inutile de préciser que cette vidéo ressort uniquement par devoir de mémoire et de documentation historique et absolument pas pour générer du clic.

Culture II pète le milliard de streams en 10 jours, imaginez ce que ça aurait donné si ça avait été un bon album.

Triplego clippe « Connect » sous la neige, soit un morceau qui commence par « sors la chnouf de sa fouf » répété une bonne dizaine de fois – difficile de mieux vendre une chanson.

Oxmo a fini par comprendre que plus personne ne voulait de sa version Black Jacques Brel à chapeau, et fait donc ce que tout vieux rappeur français ferait : se résoudre à donner au public ce qu’il attend et rejouer ses vieux albums sur scène.

Jul continue d’inspirer les plus grands.

16/02

Un documentaire sur la jeunesse du légendaire Birdman et les débuts de son label Cash Money est disponible sur Apple et tous les sites de téléchargement illégal. Des images d’archive rares et précieuses où on apprend que ce mec a un jour eu des cheveux.

Young Dolph est, comment vous dites, paranoïaque dans son dernier clip. En même temps si on avait tenté trois fois de vous tuer en moins d’un an, vous le seriez aussi.

A$AP Rocky, Gucci Mane, 21 Savage s’associent sur « Cocky » avec une prod signée London On Da Track pour la B.O d’ Uncle Drew, une comédie dont la qualité s’annonce inversement proportionnelle à celle du morceau.

Beaucoup de rappeurs parlent de cul mais peu osent ramener leur mère à la fin de ce genre de clip. C’est pourtant ce que fait pépèrement Jok’Air sans souci du qu’en-dira-t-on dans son nouveau clip avec Sadek et Alkpote en guest, ce qui nous offre probablement la plus belle image de 2018.

Drake dépense le million de dollars de budget de son dernier clip en opération buzz de grande envergure et pure charité chrétienne, le fait que tout soit filmé et qu’on ait droit à des séquences bien larmoyantes est bien entendu parfaitement fortuit. Après ça reste sympa, y’a un côté Amélie Poulain même si c’est juste un concept pompé sur un clip de Blink 182 de 2001. Parce que oui, même quand un rappeur veut être gentil, il est obligé de copier quelqu’un d’autre. A noter que dans cette vidéo, en plus de filer du fric à tout le monde, le groupe trouvait un clodo, lui payait des fringues de luxe, des soins manucure/dentition/que sais-je et l’emmenait dans un strip-club. Est-ce que Drake a fait une bonne action aussi cool que ça ? Je ne crois pas. Est-ce qu’il nous a obligé à dire du bien d’un groupe de rock ? J’ai bien peur que oui. ‘Culé, Drake.

Pendant que des gens distribuent des billets, Mayo économise.

Hamza clippe enfin « Life », l’un des meilleurs titres de son dernier projet, et l’une des seules fois où il se lance dans un minimum d’introspection. Bon, ça reste de l’introspection à la Hamza, vous attendez pas à explorer le fin-fond de son psyché, le mec parle surtout de « woke up sur un terrain d’golf avec une nouvelle bitch. » Cependant on note un progrès puisque personne n’a pris le passage ci-dessous pour ajouter une légende type « quand tu dois prendre un tabouret pour ouvrir le frigo » et ça c’est quand même sympa, grandiss… mûrissez un peu les mecs.

Remy n’a pas un an de carrière officielle mais fait déjà des morceaux de vieux. Et pour être bien sûr qu’on comprenne que le mec est ultra-chiant, il pompe Inception pour le clip. Pas de doute, on a affaire à un perfectionniste.

Dosseh balance le clip de l’inédit « KFC », et les commentateurs Youtube (un métier d’avenir) l’accusent tour à tour de plagier Damso, Gradur, Sadek et Booba, en gros on a surtout l’impression que les mecs se sont dit « ce flow me dit quelque chose » et juste balancé tous les noms qui leur passaient par la tête.

La malédiction qui frappe les rappeurs français blancs depuis les années 2000 en les confrontant à des ignorants qui les comparent à Eminem en dépit d’une absence totale de points communs a encore frappé. Cette fois c’est Lomepal qui en fait les frais, via Le Monde.

C’est décidément une très grosse journée puisqu’on a aussi le droit à un clip d’Hornet la Frappe, mais égalementà une vidéo du sevrannais Da Uzi, tandis que Leto clippe un inédit, « Trapstar », avec une combinaison signature Katrina Squad/clip torse-nu sous une veste cloutée en cuir/logo Rec118 en ouverture de la vidéo qui rappelle vaguement un autre mec.

17/02

Alors qu’il n’a même pas encore fêté son 3e anniversaire, le fils de DJ Khaled signe une collaboration complète avec Jordan, comprenant toute une panoplie pantalon-haut-bas-casquette-chaussette, rarement vie de pistonné n’aura semblé aussi cool.

Scorpion et Sub-Zero ont décidé de s’associer pour le meilleur et pour le pire.

18/02

Isha dévoile un nouvel extrait de La Vie Augmente Vol.2 , et comme il aime faire les choses bien, il a invité Caballero et Jeanjass, des mecs qui font rimer « boul bien rebondi » avec Alpha Blondy.

Tinashe prouve qu’il ne faut pas grand chose pour tourner le clip d’un feat avec Future : un wiko pour filmer, une tenue minuscule, et c’est tout. Même pas besoin de Future, qui de toute façon aurait été incapable de retenir la chorégraphie.

Médine annonce un nouvel album et dévoile une jolie cover façon Drake du port du Havre.

4Keus, la partie du 4Keus Gang signée chez Wati-B, poste un nouveau freestyle et récolte plus de 16.000 dislike sur Youtube, de mémoire de rageux on n’avait pas vu autant de haine depuis le jour où DJ Namziw s’est fait siffler au Parc des Princes.

19/02

Édition limitée du classique de Westside Gunn (pote d’Action Bronson, signé chez Eminem via Griselda Records, etc) Hitler wears Hermes volume 5, à destination du Japon. C’était donc l’occasion de concocter une nouvelle pochette adaptée à ce nouveau marché. Quel génie ce Westside.

Après pas mal d’années d’absence, Kennedy est plutôt actif ces derniers temps, et aussi étonnant que ça puisse paraître, c’est plutôt une bonne nouvelle, puisqu’il est concentré sur l’idée de faire du sombre et du street. « Automatic » en est une nouvelle preuve : ça ne révolutionne rien mais c’est propre et efficace, étant donné les aléas de sa carrière et certains de ses choix artistiques depuis 10 ans, c’est déjà très bien.

Laurent Gerra fait une blague de merde, étant donné les aléas de sa carrière et certains de ses choix artistiques depuis 30 ans, c’est sans doute très bien.

Fianso clippe « Lundi » sans se rendre coupable de la moindre infraction et sans créer de polémique, c’est bien de faire le mec mature mais de toute façon l’image des arabes du 93 est foutue avec ou sans toi Sofiane. Pour rattraper le coup, le scénar du clip met en scène un mec qui a la gueule de bois et qui revit la même journée façon Un jour sans fin, sauf que dans son cas la morale est différente. Au lieu d’éviter les ennuis (une embrouille en voiture, une bousculade dans la rue, etc), notre héros continue de foncer dedans et finit par comprendre que pour accomplir son destin il faut :
– s’embrouiller sans hésitation avec à peu près tout le monde, de l’automobiliste aux 3 mecs dans la rue en passant par son propre patron (d’ailleurs il démissionne)
– gratter le numéro de la voisine qui est bonne
L’honneur est sauf.

Madrane a une vie bien remplie : sortie de prison fin 2017, tournage du clip de « Force » (d’ailleurs il a surement perdu les identifiants de sa chaine Youtube entre-temps, puisque le morceau est posté sur la chaine de Niska), retour en prison début 2018.

20/02

Les Inrocks font leur rituel annuel à Miami pour expliquer une 53e fois que Booba est « le rappeur le plus important de l’histoire de France ». Il n’a pas spécialement d’actu mais pas mal de produits dérivés à vendre, ce qui pose une vraie question : pourquoi avoir lancé OKLM alors qu’il avait déjà son propre média à disposition ? On retiendra pêle-mêle que le bonhomme envisage un dernier album puis simplement quelques sons par ci par là, qu’il a lancé un label de chanson française, qu’il se fait suffisamment chier dans sa vie pour répondre aux questions de quelqu’un qui l’appelle « maître Booba » en s’imaginant que c’est classe, mais surtout que le rappeur Gato Da Bato mène une solide carrière de baby-sitter et passe son temps à « jouer à chat » avec la fille de B2O. Point positif : les demeurés qui commentent la couv du magazine en s’offusquant de voir un noir à casquette dessus (ouais parce que « racaille qui déshonore la France » pour un entrepreneur quarantenaire qui s’est de lui-même expatrié à Miami, ça ne marche plus les gars, faut trouver autre chose).

Sans prévenir personne, Snoop Dogg balance un nouvel EP sympatoche sur les plateformes de stream, comme ça, pour le sport.

21/02

Grand chelem pour 6ix9ine qui se fait cette fois menacer par « le gang le plus violent du Texas », ce qui l’obligera à faire appel à la police à la seconde où son avion atterrit à San Antonio pour pouvoir aller à son show sans encombre. Le chef du gang déclarera ensuite « on avait des mecs dans l’aéroport et aussi des voitures qui l’attendaient à l’extérieur, il est venu avec une escorte policière, et après ça se dit gangsta ». C’est vrai que ce n’est pas très Pierre de Coubertin dans l’esprit.

Kpoint continue à exploiter son projet Trap’n’Roll, assez injustement passé inaperçu il y a quelques mois, avec le clip de « Plus de freins ». Même constat pour Hooss, avec « Le bon soir », extrait de l’album Woodstock.

Birdman affirme que Tha Carter V sortira cette année, on mise sur la même semaine que Detox et Prolongations 2. Dans la même interview, on apprend qu’il est en couple depuis 2 ans avec Toni Braxton -pour les plus jeunes, précisons que malgré le prénom et la voix grave, Toni est bien une femme.

22/02

Kendrick veut à présent jouer un méchant dans Black Panther 2, preuve que même lui a fini par comprendre que les véritables pro-noirs de la saga seront systématiquement du mauvais côté à l’écran.

Rohff ne met pas en images « Dans le Vrai », qui est clairement son meilleur morceau depuis longtemps, alors qu’il avait énormément misé sur le clip de « Détrôné », cet homme restera un mystère à tout jamais.

Médine ne s’est pas déguisé en Venom dans le clip de « Venom », Dieu soit loué. En plus c’est mieux que le teaser du film, où Tom Hardy non plus ne s’est pas déguisé en Venom, mais là c’est un mauvais point.

Pendant ce temps, Caballero et Jeanjass continuent d’exhiber de bien beaux textiles Ralph Lauren. Une bagarre s’engage donc avec Lacraps, qui penche plutôt vers l’école Lacoste dans le clip de « L’enfer c’est… », nouvel extrait de l’album Boombap 2.0, prévu le mois prochain.

Sch signe chez Rec118, un label de Warner, ce qui signifie que Def Jam France l’a tellement dégoûté qu’il ne s’est pas contenté de les quitter, il s’est carrément barré du groupe Universal. Puisse-t-il enfin trouver l’harmonie, la paix et la lumière loin de ce triste royaume de vampires et de succubes. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les membres de Katrina Squad sont présents sur scène, signe que l’album qui arrive risque d’être sacrément consistant.

23/02

Gradur est de retour avec « Sheguey 12 », et ça fait franchement plaisir de le voir énervé, à force de trainer chez Hanouna on avait peur de le voir perdre son mojo. En revanche, on repassera pour le clip, puisqu’en plus de Gradur, la Mafia Spartiate d’une part et SKG d’autre part enterrent définitivement nos espoirs de ne pas bouffer du Casa de Papel toute l’année.

Sorties des albums de Lartiste et Lorenzo, autant dire qu’on a connu des vendredi plus alléchants. Sortie également de la 1ère mixtape de la « licorne multicolore » 6ix9ine, parce que les clash c’est sympa mais faire parler de soi pour ses morceaux c’est bien aussi.

Alkpote fait ce qu’il sait faire de mieux sur « Trapezistes », premier extrait de l’album Inferno : une démonstration technique de 4 minutes, des dédicaces à Pascal OP et le mot pute en guise de ponctuation à chaque fin de phrase.

La scène des Tarterêts va bien ce mois-ci, puisqu’après un nouveau clip de N’Dirty Deh il y a quelques jours, S-pion d’IGD Gang et Jet de F430 posent sur « Sourou Guap ».

13OR balance son petit morceau mensuel, c’est efficace et sans grande prétention, comme d’hab. Pendant ce temps, Ichon surprend tout le monde avec un combo whiteface + attaques gratuites envers Rohff, ce mec est décidément très surprenant. C’est même presque dommage, puisque tout le monde ne va retenir que ça, alors qu’il s’agit quand même d’un vrai bon rappeur.

Bagui Traoré, le frère du défunt Adama, emprisonné depuis novembre 2016 pour avoir fait le signe Jul à des policiers, est finalement relaxé. En même temps c’était ça ou emprisonner la totalité de la team Jul et vu la surpopulation carcérale, ce n’est pas l’idéal, même pour un gouvernement aussi stupide.

24/02

Kaaris excite les foules avec un hashtag O.N.3 qui laisse peu de doutes quant au titre de son prochain projet -encore faut-il rappeler qu’un titre ne signifie absolument rien d’autre que « les deux premiers ont marché, je peux bien foutre n’importe quoi dans le troisième, ça passera crème » -jurisprudence Jurassic Park, Terminator, X-Men, Booty Talk, etc.

Après la marque Untouchable, Mac Tyer lance Ntuch, une nouvelle marque visiblement plus ambitieuse puisqu’elle sera positionnée haut-de-gamme, et présentée à la Fashion Week. Avec un peu de chance il pourra gratter le numéro d’Isabelle Huppert et rien que pour ça, faut soutenir.

Moha la Squale fête son 23ème anniversaire en donnant un concert à la Maroquinerie pour lequel toutes les places ont été vendues en 10 minutes. On ignore quelle direction ça va prendre et combien de temps ça va durer pour lui, mais pour le moment il a l’air de vivre le truc à fond. Quelques jours plus tard, il annonce une tournée dans toute la France et une date à l’Olympia, a priori ça va pas trop mal jusqu’ici, surtout pour un mec qui n’a encore aucun projet à son actif.

25/02

Alkpote publie la cover d’Inferno, son prochain album, dessinée par le duo Wild Sketch, des sauvages rigolos.

Un projet commun Hamza-Ramriddlz est plus ou moins annoncé, aucun détail ne filtre mais ça sent quand même très bon sachant que le 1 er a fait pratiquement tout un EP ( New Casanova) calqué sur le style du second.

26/02
L’Adjoint, beatmaker marseillais qui a produit un nombre incalculable de titres à succès ces dernières années, notamment pour Fianso, Soprano ou Naps, lance un nouveau concept vidéo dans lequel il va présenter ses méthodes de travail et son studio. En clair, les beatmakers ont compris qu’il ne fallait compter sur personne pour les mettre en avant, et ont décidé de faire les choses eux-mêmes.

Big Flo et Oli font chialer leur père et foutent ça en intro d’un clip, on peut penser tout ce qu’on veut de ces deux mecs mais cette séquence prouve que leur cœur n’est pas aussi pur que ce qu’on essaie de nous faire croire.

Lalcko fait son retour sur le morceau « Sépulture » en compagnie de Noir Libre. Passages autobiographiques, métaphores, consternation devant l’actu et dédicace à Alpha 5.20, son couplet nous rappelle à quel point il manque au rap français. « Déguisés en clown dans des discothèques, vous êtes un quart de siècle abject, les prémisses d’une coulée de merde ». Même ses insultes sont classes.

27/02

Grems clippe l’un des meilleurs moments de son dernier album, mais le plus intéressant dans ce clip c’est surtout qu’il a été en partie tournée dans l’ancien appart d’un pote et ça c’est clairement l’info du mois.

Le mois dernier on avait appris que 50 cent avait fait fortune grâce à ses bitcoin, sauf qu’entre temps le rappeur a réalisé que ça ne cadrait pas du tout avec sa version des faits au moment où il s’était déclaré en faillite face aux juges pour éviter de payer ses créanciers niveau timing ; il a donc tout nié en bloc du jour au lendemain. Sacré Fifty.

28/02
Une interview nous apprend que Manu Key, doyen de la Mafia K’1fry, est désormais coach de basket, un sport qui l’a toujours passionné.

Un petit génie monte une partie du clip de Drake à l’envers et comme une vache qui pisse dans un tonneau, c’est rigolo mais c’est salaud.

Orelsan clippe « Défaite de famille », et préfère tout réaliser lui-même et se déguiser une trentaine de fois plutôt que de filer de l’oseille à un réal et des figurants.

Lady Leshurr revient tranquillement rappeler pourquoi c’est la patronne sur « New Freezer », qui heureusement n’est pas un hommage à cette horreur qu’est Dragon Ball Super.

29/02

Eh non, c’était un piège, ce jour n’existe pas, nous avons donc décidé de réserver cet espace à une interview de rappeur très intéressante signée Konbini.

30/02

Ce jour non plus n’existe pas, du coup on va vous remettre la cover avec Hitler parce qu’elle est quand même vachement rigolote.

On se revoit le mois prochain si cette rubrique existe encore, et quoi qu’il arrive n’oubliez pas, l’important dans la vie c’est d’avoir du répondant.

Yérim Sar et Genono sont sur Twitter.

Pour plus de Vice, c’est par ici.

Logo